Dior Fall 2015 Cosmopolite

3:58 PM



Dior Fall 2015 Cosmopolite




La Femme Dior est une énigme. Tour à tour joueuse et séductrice, légère et singulière, troublante et aventurière. Sa beauté, magnétique, animale, révèle ses multiples personnalités. Où vit-elle? Où court-elle? Qu’importe, elle ne se soumet à aucun dogme, à aucune norme, dictant ses propres règles du jeu au gré de son humeur, de ses périples et des heures. Pour elle, Peter Philips, directeur de la création et de l’image du maquillage de la Maison, délivre là sa première collection de couleurs: un manifeste au service des femmes. Il a imaginé cette collection d’automne comme un champ d’expérimentation et de créativité. Quelle que soit sa culture d’origine, la femme Dior libre et irrésistible peut s’en approprier les codes. L’automne 2015 célèbre cette femme qui n’est pas à une contradiction près, jouant d’un regard de métal, d’une bouche juste pigmentée d’un taupe « Avant-Garde », d’ongles habillés d'un gris-kaki à l’extravagance discrète. Pour elle, ces essentiels en appellent au meilleur des formules, des couleurs et de la tenue du maquillage Dior. Dédiée à cette personnalité tour à tour audacieuse, classique ou couture, la première collection de Peter Philips ouvre le champ des possibilités. Du maquillage le plus naturel au plus sophistiqué, du look le plus discret au plus coloré, entre la sophistication pointue et l’allure de la rue, elle a le choix, toujours.


Métal hybride
Jamais un laboratoire cosmétique n’était parvenu à formuler une telle texture: un fluide haute tenue à la brillance sans précédent qui dépose sur la paupière un film de lumière. Pour la première fois, la recherche Dior a réussi à capturer cet effet miroir aux reflets magnétiques dans un vernis à paupières hybride.

« Une super innovation pour le regard, s’enthousiasme Peter Philips. Dior Addict Fluid Shadow permet en un coup de pinceau de vernir la paupière tel un écran de lumière. »

Un fluide à la brillance inédite, fin et léger qui sèche en quelques secondes chrono et dont les pigments ne font qu’un avec la peau. Sa palette chromatique capte et réfléchit la lumière, sa facilité d’application en aplat lustre le rebondi de la paupière ou simplement ourle la frange des cils façon eye-liner. Dior Addict Fluid Shadow révolutionne le geste maquillage. Il allume le regard en un clin d’oeil. Addictives, ses six teintes miroitantes se déclinent de l’argent métal avant-gardiste au beige doré enjôleur et au brun universel.




Calligraphie d’automne
Quatre lettres qui virevoltent… Imaginée par Peter Philips, la graphie turbulente du 5 Couleurs reflète la folie chic du New Look et la beauté insaisissable de la Femme Dior, multiple et universelle. En édition limitée, les deux nouvelles palettes flattent tous les types de beauté.

« J’ai joué sur un effet surface, en offrant une intensité séduisante quelle que soit la carnation, que les yeux soient très clairs ou au contraire, intensément foncés, décrypte Peter Philips. Ces combinaisons de teintes à moduler à l’envi trouvent le juste équilibre entre le naturel et le sophistiqué, pour une beauté renaissant après l’été. »




Autour de la nuance or, la palette 5 Couleurs déploie ses tons chauds où le contraste d’un bleu denim et d’un beige ambré ne perturbe en rien l’harmonie du tout. Au centre, la texture crémeuse à coeur permet à la nacre de mieux s’exprimer. Autour de la nuance argent, une chromie plus froide, d’une élégance organique, frotte au vert mousse, un marron glacé ou bien un bordeaux impulsif. Un pantonier court et précis autorisant toutes les combinaisons, fabuleusement riche ou beaucoup plus discrète selon ses envies.




Ligne forte
Depuis 1991, Sourcils Poudre s’est élevé au rang d’incontournable du maquillage Dior qui, cette saison, s’offre un nouvel habit bleu nuit. Surtout, ce crayon professionnel qui conjugue le pouvoir structurant d’une cire et le fini d’une poudre, se décline, au-delà des quatre teintes existantes, en deux nouvelles teintes cendrées, plus adaptées aux tonalités blonde ou châtain. Doté d’une brosse à son bout, cet outil offre ainsi la promesse d’une arcade sourcilière parfaitement maîtrisée, donnant l’illusion de la matière, pour un résultat soigné.

«Sourcils Poudre est l’accessoire indispensable des femmes qui souhaitent redessiner et embellir leur arc sourcilier. Grâce à ses deux nouvelles teintes cendrées et sa texture qui fusionne avec la peau, il remplit les petits trous, redensifie la ligne, fondamentale à l’harmonie du visage », conseille Peter Philips.


Blush à fleur de peau
C’est une question d’intuition. Cela tombe bien, la femme Dior est une instinctive. Où qu’elle soit, dans sa voiture, sur le quai du métro ou frappant le bitume de ses talons, elle ne se dépare jamais de son Diorblush Cheek Stick: un stick nomade, gros comme un jumbo, qui sans calcul, intuitivement, glisse sur les joues et éveille, une bonne mine intense ou évanescente à son gré. A l’image de nombreuses créations de la collection, Diorblush Cheek Stick promet un résultat sur mesure: ainsi selon l’envie le stick fera naître des pommettes délicatement rehaussées ou, à l’inverse, un effet sculpting renversant.

« J’aime travailler Diorblush Cheek Stick en estompe, par petites touches du bout des doigts, confie Peter Philips. Mais quelle que soit l’intensité, ses trois teintes - bois de rose, rose frais et orange abricot - pigmentent les joues avec un rendu velouté, ultra flatteur. »



Les lettres de noblesse du teint
La typographie se bouscule également, comme embossée sur la surface de Diorskin Nude Cosmopolite, une poudre de teint au rendu « glowy », lumineux sans être brillant. Une teinte unique, une formule universelle, un résultat personnalisé.




Laques en série
S’affirmer sans choquer, prendre parti mais toujours pour célébrer la beauté. A travers ses nuances fortes et toujours raffinées, Dior Vernis habille les doigts pour l’automne d’un « statement fun et chic » dixit Peter Philips.

  • Un kaki minéral «Metropolis» dont la subtilité confine au classicisme.
  • Un rouge «Cosmopolite » « la couleur de la vie » selon Christian Dior.
  • Un bleu navy «Darling Blue» aux reflets versatiles et métallisés.
  • Un noir dense «Black Out» à l’incomparable élégance.

Et un vernis original « Miroir », qui d’un coup de pinceau, revêt les ongles d’un film argent. « Ce rendu miroitant est extrêmement délicat à obtenir dans une laque », insiste Peter Philips, dont la signature est de demeurer élégant jusque dans ses créations les plus décalées, de n'aspirer qu’à embellir dans l’audace comme dans la discrétion.




Rose baiser
Dior Addict Fluid Stick met les lèvres au diapason d’une saison urbaine et libre mais jamais démonstrative. Délivrant ses pigments d’un seul geste sur la bouche, il éclaire le visage sans entrer en conflit avec le regard. Ses teintes aux noms évocateurs – «Versatil», «Métamorphose», «Avant-Garde», «Chic» - esquisse le portrait d’une femme Dior qui sait assagir des paupières à la brillance miroir futuriste, d’une bouche juste voilée de brun taupe ou de rose pivoine au chic citadin.

Cinq tons qui caressent la carnation, du beige glacé au bois de rose, au rouge féminissime et au brun moka. La palette automnale Rouge Dior répond à cette même envie d’une signature couture mais toujours dans un esprit contemporain et résolument urbain. Ce grand classique des maquillages Dior à la formule soin voluptueuse, se réinvente en desnuances équilibrées qui pondèrent et font valoir l’effet miroir sensationnel d’un Dior Addict Fluid Shadow.




 Secrets de backstage
Quelle femme n’a pas rêvé de concentrer en un seul produit un correcteur de teint, un illuminateur de regard et un stick à lèvres perfecteur? Surtout si elle est une femme Dior toujours en mouvement et versatile. Pour elle, les laboratoires Dior ont étudié les techniques professionnelles des coulisses des défilés afin de créer Fix It, son premier correcteur instantané et multifonctionnel. Son innovation réside en trois secrets d’application:

  • en application ciblée pour « gommer » les pores, combler les ridules et rectifier les imperfections pigmentaires (taches, petites rougeurs…) pour un teint haute définition
  • en estompe sur le contour de l’oeil afin d’estomper les zones d’ombre des cernes et de lisser les reliefs pour un regard défatigué
  • en touches sur la bouche: la texture comble les stries, lisse les lèvres, tandis que les pigments uniformisent la couleur, agissant comme un primer avant le passage du bâton de rouge à lèvres.





« Fix It est plus qu’une simple formule retouche de maquillage, c’est un outil de professionnel pensé pour toutes les femmes, explique Peter Philips. Il est, par exemple, très utile pour baisser d’un ton la tonalité des lèvres, estomper les cernes ou les petites imperfections de la peau. »



Date de lancement: Le 12 Août 2015.


"Waou, quelle belle collection! Ce qui me plaît le plus sont les blush en stick! Côté vernis, je craque pour Métropolis, Darling Blue et Miroir! Et le Fix It me tente bien aussi! Et vous?"

"Wow what a beautiful collection! What attacts me the most is probably the blush stick! Considering the nail polishes, I'm falling for Métropolis, Darling Blue and Miroir! And I'm very curious about Fix it! What about you?"

You Might Also Like

0 comments

Flickr Images

Subscribe